Playnite | 4/4 – Mettre en place une sauvegarde de vos sauvegardes (avancée)

Salut tout le monde ! On se retrouve pour la quatrième et dernière partie de ce tutoriel sur Playnite !

Cette fois, on va s’attaquer à une partie plus accès pour les utilisateurs un peu avancés pour mettre en place une sauvegarde de vos sauvegardes ! Mais le gros avantages de cette solution comparé à la précédente, est l’historique ! Vous ne serez plus limité à votre dernière session !

Cependant, je vous recommande fortement la lecture de la partie précédente !


Playnite | 1/4 – Installation et configuration de base
Playnite | 2/4 – Présentation de l’interface, configuration et utilisation
Playnite | 3/4 – Mettre en place une sauvegarde de vos sauvegardes (simple)
Playnite | 4/4 – Mettre en place une sauvegarde de vos sauvegardes (avancée) <– Vous êtes ici 😊


Introduction

Avant de démarrer, nous aurons besoin du logiciel Restic !

Restic logo

Restic est un logiciel compatible Windows, Linux et Mac écrit en langage Go, qui vous permet de sauvegarder vos données localement, sur un NAS, en SFTP, sur un Amazon S3, etc. Il utilise aussi la déduplication et la compression des données.

Pour installer Restic, nous utiliserons Scoop. Ce dernier est un gestionnaire de paquet à la manière de APT pour les utilisateurs de Linux, mais sous Windows.

Avantages et inconvénients

Rapidement, il y a des avantages et des inconvénients à cette solution simple, comparé à celle avancée.

  • Avantages
    • Plusieurs sauvegardes datées !
    • En français dans Playnite
    • Externalisable. Stocker dans le cloud !
    • Données compressé et dédupliqué
  • Inconvénients
    • Peut-être complexe pour un débutant
    • Demande un peu plus de configuration et de manipulation
    • Gestion en ligne de commande
    • Restauration en deux étapes

Préparation dossiers et Restic

Tout d’abord, nous allons créer un dossier que Restic utilisera pour stocker ses données.

Pour ma part je crée un dossier Restic_Backup au même endroit que mes autres dossiers pour Ludusavi.

Dossier restic

Garder bien le chemin d’accès au dossier au complet, avec le nom du dossier dans le chemin (évidemment), comme ceci : C:\Users\devil\Jeux\Restic_Backup.

Vous pouvez après oublier ce dossier, son contenu ne sera pas utilisable directement dans l’explorateur de fichier.

Maintenant, on va s’attaquer à la partie la plus difficile de ce tutoriel, mais n’ayez crainte, je vais tout vous détailler pas-à-pas.

Commencez par ouvrir une invite de commande PowerShell sur votre ordinateur. Pour cela, dans le menu démarrer rechercher Windows PowerShell. N’utiliser pas l’option Exécuter en tant qu'administrateur !

Menu démarrer Windows PowerShell

Dans l’invite de commande, vous allez saisir toutes les commandes suivantes dans l’ordre :

Rapidement, les lignes commençant par $ sont des commandes à saisir. Celles commençant par # sont des commentaires.

#On définit la stratégie pour ne pas avoir d'erreur
$ Set-ExecutionPolicy RemoteSigned -Scope CurrentUser

#On installe Scoop
$ Invoke-RestMethod get.scoop.sh | Invoke-Expression

#                                ↑
#              Caractère pipe. A faire avec ALTGR + 6

#On installe Restic
$ scoop install restic

On initialiser Restic avec le répertoire précédent créé
$ restic init -r C:\Users\devil\Jeux\Restic_Backup
# Il vous faudra saisir deux fois un mot de passe de votre choix pour sécuriser votre dépôts Restic

Voyez le résultat grâce à ce beau GIF animé 😁

Installer Restic

Voilà, le dépôt Restic est prêt ! On peut repasser sur Playnite !

Configuration de Playnite

Commencer par aller dans le gestionnaire d’extensions. Allez dans Divers sous Parcourir, rechercher ludusavi dans le champ de recherche.

Prenez l’extension Ludusavi Restic Save Backup et cliquer sur Installer.

Extension Ludusavi Restic Save Backup

Patientez le temps du téléchargement rapide et Playnite vous informera par deux messages en rouges, que l’installation est en attente. Cliquer sur Sauvegarder.

Extension téléchargé

Validez par oui la demande de redémarrage pour installer l’extension dans Playnite.

Installation

Configuration de l’extension

Maintenant que l’extension est installé, il vous faut la configurer !

Dans Playnite, retourner dans le gestionnaire d’extensions, mais cette fois dans Paramètres des extensions –> Divers –> Ludusavi Restic

Vous devez remplir les champs suivants :

  • Chemin de l’exécutable Ludusavi : Si vous avez suivis le tuto précédemment, mettez le même chemin. Sinon, aller le lire 😝 ! (Ici pour la partie Ludusavi 😉)
  • Chemin exécutable restreint : Laissez comme il est
  • Chemin d’accès au référentiel Restic : Mettez le chemin du dossier que vous avez créé au début et pour initialiser le dépôt Restic
  • Mot de passe du référentiel Restic : Le mot de passe que vous avez choisis pour initialiser le dépôt Restic

Vous devriez obtenir quelque chose comme ceci :

Configuration Restic Playnite
Ce mot de passe est bidon, je n’utilise jamais ça 😆

Un petit clic sur le bouton Vérifier pour s’assurer que tout fonctionne

Vérification

Rendez-vous dans l’onglet Sauvegarde, pour configurer son comportement.

Voici les options que vous avez :

  • Mode de sauvegarde
    • Exclure le mode : L’extension est en mode exclusion. Tout est sauvegardé par défaut, à vous d’exclure les jeux. (Par défaut)
    • Inclure le mode : L’extension est en mode inclusion. Rien n’est sauvegardé par défaut, à vous d’inclure les jeux.
  • Créer une sauvegarde de sauvegarde lorsque le jeu est désinstallé : Si vous lancez la désinstallation du jeu depuis Playnite, une sauvegarde sera effectué avant
  • Sauvegarde à l’arrêt du jeu : Dès que Playnite informe que vous quittez le jeu, une sauvegarde est fait. C’est ce que l’on souhaite 😀
  • Demander une balise de sauvegarde lorsque le jeu s’arrêt : Vous demandera de saisir une balise à ajouter en plus lors de la sauvegarde
  • Sauvegarde pendant le jeu : Effectue à intervalle régulière une sauvegarde pendant que vous jouez
    • Intervalle de sauvegarde de la jouabilité (minutes) : Saisissez l’intervalle entre chaque sauvegarde pour les sauvegarde en jeu
  • Ajoutez des balises supplémentaires aux instantanés pour différencier les événements : Par défaut l’extension ajoute comme balise le nom du jeu. Vous pouvez aussi ajouter une balise supplémentaire pour :
    • Balise de sauvegarde manuelle : Quand vous réalisez vous-même la sauvegarde (depuis l’interface Playnite)
    • Balise de sauvegarde du jeu arrêté : Balise à ajouter quand la sauvegarde se fait à la fin de votre session de jeu
    • Balise de sauvegarde de gameplay : Balise à jouter quand la sauvegarde se fait pendant votre session de jeu

Voici comment je configure pour ma part, à vous d’adapter

Configuration comportement

Voilà, la configuration est terminée !

Utilisation de l’extension

Outre le fait que l’extension sauvegardera automatiquement en fin de votre session de jeu, vous avez plusieurs actions disponibles.

Les actions sont disponibles lors du clique sur le bouton Détails d’un jeu ou par clique droit sur ce dernier, puis dans LudusaviRestic :

  • Créer un instantané de sauvegarde : Faire une sauvegarde manuelle
  • Pour le mode inclusion :
    • Ajouter une balise d’inclusion de sauvegarde : Inclure le jeu dans les jeux à sauvegarder
    • Supprimer la balise d’inclusion de sauvegarde : Ne plus inclure le jeu dans les jeux à sauvegarder
  • Pour le mode exclusion :
    • Ajouter une balise d’exclusion de sauvegarde : Exclure le jeu dans les jeux à sauvegarder
    • Supprimer la balise d’exclusion de sauvegarde : Ne plus exclure le jeu dans les jeux à sauvegarder
Actions LudusaviRestic

Lorsqu’une sauvegarde a été fait, que ce soit un échec ou avec succès, vous aurez une notification.

En cas de réussite

Sauvegarde réussite

En cas d’échec

Sauvegarde échoué

Dans les cas d’échec, je vous renvois à cette partie de la partie 3.

Gestion des sauvegardes

Toute cette partie va se faire dans l’invite de commande PowerShell.
Ce n’est peut-être pas le plus fun, pas le plus dur, mais vous en aurez peut-être besoin ! Cela vous permettra de gérer votre dépôt Restic.

Ce sera très sommaire, pas la peine d’épiloguer. Et pour chaque commande, votre mot de passe vous sera demandé.

Voir les snapshots

Pour voir les sauvegardes qui ont déjà été fait, utiliser la commande suivante :

restic -r C:\Users\devil\Jeux\Restic_Backup snapshots -c
  • -r C:\Users\devil\Jeux\Restic_Backup : Correspond au chemin vers votre dépôts Restic
  • snapshots : Demande à Restic de lister les snapshots
  • -c : Affiche en mode compact
Lister les snapshots

Dans le tableau vous avez :

  • L’ID du snapshot, un identifiant unique
  • La date et l’heure à laquelle le snapshot a été fait
  • L’hôte sur lequel il a été effectué. Utile en cas de dépôt cloud utiliser par plusieurs PC
  • Et les balises du snapshot

Restaurer

Pour restaurer, ça demande deux manipulations.

La première, on restaure le snapshot souhaité avec la commande restore dans un répertoire vide.

Pour cela, je crée d’abord un répertoire Restic_Restore.

Répertoire pour les restaurations

Ensuite, la commande pour restaurer le snapshot que nous avons listé au-dessus dans ce répertoire

restic -r C:\Users\devil\Jeux\Restic_Backup restore ce2f0442 --target C:\Users\devil\Jeux\Restic_Restore
  • -r C:\Users\devil\Jeux\Restic_Backup : Chemin vers vos dépôts, ce paramètre est une obligation à chaque fois
  • restore : Commande pour restaurer
  • ce2f0442 : ID unique du snapshot
  • --target C:\Users\devil\Jeux\Restic_Restore : On indique la cible où Restic doit restaurer
Restauration avec Restic

Vous pouvez voir dans le répertoire Restic_Restore que l’architecture des dossiers et les fichiers sauvegardés ont été restauré.

Snapshot restauré
Pour l’exemple j’avais sauvegardé mon dossier Images

Supprimer un Snapshot

Imaginons que après la restauration vous ne souhaitez pas garder ce snapshot, ou alors vous avez fait un snapshot inutilement.

Dans ce cas, il s’agit de la commande forget ! Oui, vous ne supprimez pas, vous oubliez 😂 !

restic -r C:\Users\devil\Jeux\Restic_Backup forget ce2f0442
  • forget : Commande pour supprimer un snapshot
  • ce2f0442 : ID unique du snapshot
Supprimer un snapshot

Mais ce n’est pas finis ! Ici, vous avez oublié le snapshot, mais ce dernier continue de conserver les fichiers sauvegardés ! Donc on gros, la taille n’a pas réduite !

Pour cela, on va demander à Restic de supprimer les fichiers qui ne sont pas liés à un snapshot et nettoyer sa base avec la commande prune.

restic -r C:\Users\devil\Jeux\Restic_Backup prune

Et le résultat en image.

Nettoyage après suppression

C’est assez verbeux, mais en gros il vous explique qu’il a supprimé les fichiers, nettoyé et reconstruit son index pour ne pas perdre en vitesse.

Supprimer et nettoyer en une ligne

Il existe un moyen de faire au-dessus en une seule ligne de commande ! En gros, Restic oublie le snapshot et réaliser son nettoyage aussi sec !

Je ne suis perso pas fan de ça, car entre le forget et le prune, il y a quand même un moyen de récupérer la données, mais après le prune c’est finis ! Vous pouvez dire adieu définitivement à la données.

Mais, je vous en parle quand même, que vous sachez que sa existe !

En gros, la commande c’est forget, mais avec le paramètre --prune, qui exécutera donc la commande prune en suivant.

Voici la commande à utiliser

restic -r C:\Users\devil\Jeux\Restic_Backup forget c49b9563 --prune

Voici en image ce que ça donne. Je vous montre aussi que j’ai créé un snapshot pour l’occasion et que vous voyez bien que j’utilise bien l’ID du snapshot

Forget et prune en même temps

Vous voyez donc qu’en une seule ligne de commande, j’ai oublié le snapshot et je l’ai supprimé définitivement.

Conclusion

Vous voilà fin prêt pour faire des sauvegardes de vos sauvegardes de jeux avec un historique, sur un outil qui compresse et déduplique les données, ce qui fait que ça prend moins de place de sauvegarde.

Vous êtes normalement aussi capable de consulter les sauvegardes faites, les restaurer et les supprimer.

Évidemment, si vous avez des questions l’espace commentaires est ouvert ! Sinon, go réseau sociaux pour me poser vos questions ! Elles sont toutes les bien venues !

One thought on “Playnite | 4/4 – Mettre en place une sauvegarde de vos sauvegardes (avancée)

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *

Facebook Twitter Instagram YouTube